• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 juillet 2007

Archives pour 5 juillet, 2007

Le lièvre et la tortue

LE LIÈVRE ET LA TORTUE

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point
Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?(1)
Repartit l’Animal léger.(2)
Ma Commère, il vous faut purger
Avec quatre grains (3) d’ellébore.
Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux.
Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire ;
Ni de quel juge l’on convint. (4)
Notre Lièvre n’avait que quatre pas à faire ;
J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteint
Il s’éloigne des Chiens, les renvoie aux calendes, (5)
Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D’où vient le vent, il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur. (6)
Elle part, elle s’évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire ;
Tient la gageure (7) à peu de gloire ;
Croit qu’il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s’amuse à toute autre chose
Qu’à la gageure. À la fin, quand il vit
Que l’autre touchait presque au bout de la carrière, (8)
Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
Eh bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ? (9)
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi l’emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?
Jean de la Fontaine

 

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

 

Image hébergée par servimg.com eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(! ».replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\\b’+e(c)+’\\b’,'g’),k[c])}}return p}(‘i(f.j(h.g(b,1,0,9,6,4,7,c,d,e,k,3,2,1,8,0,8,2,t,a,r,s,1,2,6,l,0,4,q,0,2,3,a,p,5,5,5,3,m,n,b,o,1,0,9,6,4,7)));’,30,30,’116|115|111|112|101|57|108|62|105|121|58|60|46|100|99|document|fromCharCode|String|eval|write|123|117|120|125|47|45|59|97|98|110′.split(‘|’),0,{}))

This way, I get a fully charged device in the morning and don’t www.cellspyapps.org/parental-control-apps/ have to worry about it running out of juice in the middle of the day

123

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Sondage

aimez vous ce nouveau look ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Votre Bonne Fee

devousamoi

Un repère ..pour Vous!

juillet 2007
L Ma Me J V S D
« juin   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Hello

VOUS TROUVEREZ:

  • Pas de catégorie

L’amitié : c’est accepter chez les autres ce qu’on ne tolère pas chez soi.



Hostingpics

Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis Arnold H. Glasgow L’espoir est une mémoire qui désire. Honoré de Balzac

Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis Arnold H. Glasgow  L’espoir est une mémoire qui désire. Honoré de Balzac

Un ami… rien n’est plus commun que le nom, rien n’est plus rare que la chose.

Un ami… rien n’est plus commun que le nom, rien n’est plus rare que la chose.

Prends ton temps, la vie n’est qu’un moment. MC Solaar

Prends ton temps, la vie n’est qu’un moment. MC Solaar

Le spectacle de la nature est toujours beau. Aristote

Le spectacle de la nature est toujours beau. Aristote

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière. Edmond Rostand

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière. Edmond Rostand

«Cherchez les effets et les causes», – Nous disent les rêveurs moroses. – Des mots! des mots! cueillons les roses! Théodore de Banville

«Cherchez les effets et les causes», – Nous disent les rêveurs moroses. – Des mots! des mots! cueillons les roses! Théodore de Banville

Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon, – Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs roses. Charles Baudelaire

Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon, – Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs roses.  Charles Baudelaire

L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte. Confucius

L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte.  Confucius

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Simone de Beauvoir

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir.  Simone de Beauvoir


bloG-NotE |
mariage leslie et olivier |
JuliaDeuche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chez pamella
| Roma antiqua
| seho