• Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Archives pour octobre 2007

Halloween

 

La sorcière sans dents

 

La sorcière sans dents vivait au fond du bois, dans une vieille cabane toute pourrie. Tous les jours, les enfants du village voisin venaient la narguer. Ils lançaient des pommes de pins et des cailloux sur sa cabane en chantant : « Hou, hou ! La sorcière sans dents ! Tu nous fais pas peur ! ». La sorcière sans dents sortait de sa cabane en criant : « Je vais tous vous dévorer ! ». « Ha ha ha ! » riaient les enfants « T’as même pas de dents ! ». Et la sorcière sans dents rentrait manger sa soupe en ravalant sa colère. Elle passait ses nuits à consulter ses vieux grimoires pour rechercher la potion qui lui ferait pousser de belles dents longues et pointues. Mais aucune des potions qu’elle préparait dans son vieux chaudron tout sale ne fonctionnait jamais. Pire, il se dégageait de ces horribles mixtures une odeur épouvantable. Sans parler du goût infecte et des aigreurs d’estomac qu’elles lui causaient. Alors la sorcière sans dents se désespérait devant sa soupe. Un jour, une de ses vieilles amies sorcières vint lui rendre visite. Elle avait la bouche pleine de magnifique crocs bien aiguisés. La sorcière sans dents en devint encore plus déprimée. Voyant son amie si chagrinée, la sorcière aux dents pointues lui dit : »Ecoute, je vais te donner mon secret et plus aucun garnement ne viendra t’ennuyer. » La sorcière sans dents écouta attentivement sa vieille amie. Le lendemain, quand les enfants vinrent se moquer d’elle, la sorcière sans dents sortit de sa cabane en rugissant, la bouche grande ouverte, exhibant d’énormes crocs luisants : « Ah, vous voilà enfin, je suis affamée ! ». Les enfants s’enfuirent en poussant de grands cris de terreur. La sorcière sans dent rentra dans sa cabane en riant. Elle ota ses fausses dents en platique pour manger sa soupe en continuant à rire. Cette nuit là, elle dormit enfin profondément, secouée de temps en temps par un fou rire qui ne voulait pas s’arrêter. Les enfants ne vinrent plus jamais l’ennuyer et la sorcière sans dents le regrette un peu car elle aimerait bien recommencer la bonne blague qui l’avait tant fait rire. D’ailleurs, elle en rit encore souvent. Dans le village, les enfants font maintenant la ronde en chantant :

« La sorcière sans dents

A des crocs luisants

Pour manger les enfants

Qui ont été méchants. »

C. GILET (source)

Image hébergée par servimg.com

 

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

 

 

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

 

 

 

 

 

Image hébergée par servimg.com


12345...62

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Sondage

aimez vous ce nouveau look ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Votre Bonne Fee

ptit bout de femme

Un repère ..pour Vous!

octobre 2007
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Hello

VOUS TROUVEREZ:

L’amitié : c’est accepter chez les autres ce qu’on ne tolère pas chez soi.



Hostingpics

Vos réactions .

Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis Arnold H. Glasgow L’espoir est une mémoire qui désire. Honoré de Balzac

Rien ne dure toute la vie, pas même vos soucis Arnold H. Glasgow  L’espoir est une mémoire qui désire. Honoré de Balzac

Un ami… rien n’est plus commun que le nom, rien n’est plus rare que la chose.

Un ami… rien n’est plus commun que le nom, rien n’est plus rare que la chose.

Prends ton temps, la vie n’est qu’un moment. MC Solaar

Prends ton temps, la vie n’est qu’un moment. MC Solaar

Le spectacle de la nature est toujours beau. Aristote

Le spectacle de la nature est toujours beau. Aristote

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière. Edmond Rostand

C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière. Edmond Rostand

«Cherchez les effets et les causes», – Nous disent les rêveurs moroses. – Des mots! des mots! cueillons les roses! Théodore de Banville

«Cherchez les effets et les causes», – Nous disent les rêveurs moroses. – Des mots! des mots! cueillons les roses! Théodore de Banville

Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon, – Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs roses. Charles Baudelaire

Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon, – Et les soirs au balcon, voilés de vapeurs roses.  Charles Baudelaire

L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte. Confucius

L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte.  Confucius

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Simone de Beauvoir

Dans toutes les larmes s’attarde un espoir.  Simone de Beauvoir


bloG-NotE |
mariage leslie et olivier |
JuliaDeuche |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chez pamella
| Roma antiqua
| seho